Maison écologique

Ma maison, ma planete

recherche de stage février 17, 2010

Filed under: Uncategorized — vivien gaussier maison écologique @ 7:22
Tags: , ,

Bonjour,

Comme certain le savent peut-être, en deuxième année de DUT GTE on nous demande de faire stage. Si vous êtes ou vous connaissez une entreprise interésser par un stagiaire sur la période du 19 Avril au 25 Juin. Je recherche un stage ou je pourrais travailler en bureau d’étude dans le domaine de la conception de bâtiment basse consommation, ou par du dimensionnement de CTA, réseau de chauffage, diagnostique thermique… Vous trouverez mon curriculum vitae dans un onglet supérieur. Mobile et disponible pour toute informations complémentaire et pour toutes possibilités de rendez-vous.

En l’attente d’une réponse, et en vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma demande.

Vivien GAUSSIER

Publicités
 

Eolienne individuelle. janvier 19, 2010

Le designer Philippe Starck a mélangé le design et l’écologie, en créant l’éolienne individuelle.

Il l’a conçu dans l’optique qu’elle soit à la porter du plus grand nombre. Pour Philippe Starck, chaque personne peut faire un petit geste pour l’environnement dans son quotidien. C’est pour cela qu’il a créé en collaboration avec le groupe italien Pramac, un département de haute technologie pour la démocratisation de l’énergie. Leur but est de concevoir une éolienne individuelle à un prix abordable, à partir de 300-400 € (prix exact pas encore communiqué). Elle existe en 6 tailles différentes, cette éolienne “maison” apportera de 10% à 60% des besoins énergétiques individuels, tout en gardant la possibilité de revendre le surplus d’énergie au réseau.

L’éolienne individuelle va être dans quelques mois en vente dans les supermarchés. Elle prendra la place d’une boîte portable à la main. Elle ce monte sur le toit en quelques minutes grâce à un système de clips.

Maison écologique, Vivien GAUSSIERhttps://maisonplanete.wordpress.com/

 

Assainissement écologique des eaux usées et par boues activées. janvier 17, 2010

Les systèmes habituels d’assainissement autonome utilisent une fosse septique toutes eaux, servent à liquéfier les matières polluantes à l’aide de bactéries et à retenir les matières solides, pour l’épuration les eaux passent dans un réseau de drains et l’évacuation des eaux s’effectue par l‘infiltration dans une couche superficielle de terre.

Pour les terrains rocheux ou trop petit, l’assainissement par boues activées traite les eaux usées et par épuration dans une succession de plusieurs bacs. L’inconvénient de cette technique est-qu’elle nécessite un contrat d’entretien et a des risques de panne.

Un autre système existe sans avoir besoin de motorisation : à l’aide de lagunage ou de plantes pour l’épuration. La circulation dans les bassins s’effectuent par gravitation. Les bassins sont aménagés en palier, ils sont remplis de galets et des végétaux aquatiques (jonc, roseaux, …) sont plantés dedans. Grâce aux racines de ces végétaux des micro-organismes prolifèrent et permettent de dégrader les résidus qui charges les eaux usées.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com

 

Du nouveau sur le crédit d’impôt. janvier 11, 2010

Bonne nouvelle, le crédit d’impôt  » développement durable « est prolongé jusqu’à fin 2012.

Petit rappel sur les conditions : vos investissements doivent être pour votre résidence principale et dépend de l’équipement que vous installez.

Depuis le 1 janvier 2009, les propriétaires bailleurs ont également la possibilité dans bénéficier dans certaine circonstances.

Le crédit d’impôt est également étendu pour les frais de main d’oeuvre que pour des travaux d’isolations thermique des parois opaques. Des dispositifs comme les pompes à chaleur air/air et les chaudières à basse température sont exclues. L’équipement choisi doit avoir des performances énergétiques conforment à des exigences que l’Etat a fixé. Les produits de la marque ROTEX permettent de bénéficier des avantages fiscaux.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com

 

Economiser l’énergie de chauffage. janvier 10, 2010

Il est nécessaire d’entretenir correctement et régulierement ses chauffages afin d’économiser 8 à 12% d’énergie. On peut par exemple purger les radiateurs pour optimiser leur éfficacité ou en ayant un  contrat avec une entreprise agréée pour l’entretien de votre chaudière.

Ces entretiens vous permettent une meilleur sécurité, des économies d’énergie et donc financière.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com

 

Panneaux solaires thermiques. janvier 5, 2010

Ce sont des chauffe-eaux solaires, ils sont utilisés comme énergie renouvelable et servent donc à la diminution des gazs à effets de serre. Les panneaux solaires sont une solution techniquement fiable et relativement simple d’installation.

Pour vous donnez une idée des apports que cela peut fournir, 4-5m2 de capteurs thermiques permet la transformation du rayonnement solaire en chaleur et couvre en moyenne 50% des besoins en eau chaude d’une famille de 4 personnes sur l’année. Avec 10 à 20m2 de systèmes solaires combinés permettent une contribution aux besoins de chauffage de 20 à 40%.

Au niveau esthétique, certains capteurs sont conçus comme des éléments de toiture.

Pour l’installation, il faut de préférence les orienter plein sud et avec une inclinaison d’environ 45°. Il est toutefois possible, sans une réduction trop importante des performances, de les orienter sud-est ou sud-ouest, et avec une inclinaison variable de 30 à 60°.

Les besoins en eau chaude ne concordent pas forcément avec sa production, il est nécessaire d’avoir un ballon de stockage bien isolé, avec une source d’énergie d’appoint ( électrique, gaz,…). Il existe toutefois des systèmes appelés planchers solaires directs ( PSD ), qui chauffent directement la dalle à l’aide d’un réseau de tuyaux traversé par un fluide caloporteur qui est chauffé par les panneaux.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com

 

Ventilation double-flux. janvier 4, 2010

Une ventilation double-flux est constituée d’un groupe électrique qui est régulé par l’utilisation de sonde placée dans chaque pièce dont la ventilation est continue. Ces pièces sont la cuisine, la salle de bain et les toilettes. L’air humide est aspiré et ensuite rejeté à l’extèrieur à l’aide d’un réseau d’extraction. Avant d’être rejeté, cet air chaud passe par un échangeur thermique pour récupérer les calories. De l’air neuf est aspiré de l’extèrieur, elle est filtré puis réchauffé dans cet échangeur qui est placé sous la maison, cet air est enfin ventillé dans les pièces à vivre (salon, chambre, bureau) par un autre réseau.

Le rendement calorifique d’un échangeur thermique est d’environ 80%. Une batterie électrique est placée à la sortie de l’échangeur, elle chauffe l’air à 14°C et consomme environ 24W/m3. Puis des batteries électriques terminales, sont installées juste avant le diffuseur de chaque pièces chauffent l’air en complément jusqu’à 20°C. Ces batteries consomment 10W/m3.

Maison écologique,Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com