Maison écologique

Ma maison, ma planete

Le chauffe-eau aérosolaire décembre 8, 2009

Description du système :

Ce procédé est prometteur mais encore confidentiel. Il fonctionne comme un réfrigérateur inversé. Un petit capteur extérieur est placé sur une toiture ou un mur, il associe le solaire et l’aérien, à l’image d’une pompe à chaleur. Pour canaliser les calories on utilise une plaque d’alluminium noir de 1,6m², dans laquelle on fait circuler un gaz comprimé. Ce gaz est un gaz caloporteur qui libère ces calories dans un ballon d’eau de 300l grâce à un compresseur électrique, qui consomme en moyenne selon les modèles 390W/h (soit environ 90€ sur l’année 2007). Ce système vous apporte un rendement intéressant, de 4 à 9w pour un 1W consommé en moyenne selon les constructeurs.

Avantages/Inconvénients :

Ce chauffage-eau aérosolaire présente l’avantage de pouvoir fonctionner toute l’année, nuit et jour, et par tout temps. Il n’a pas de contrainte de positionnement à l’installations à l’instart des panneaux solaires thermiques. La consommation du compresseur est beaucoup plus faible que celle de la résistance électrique d’un ballon, mais l’investissement d’achat est d’environ 10 fois supérieur. La rentabilitée est une rentabilitée à long terme.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com

Publicités