Maison écologique

Ma maison, ma planete

Economiser l’énergie de chauffage. janvier 10, 2010

Il est nécessaire d’entretenir correctement et régulierement ses chauffages afin d’économiser 8 à 12% d’énergie. On peut par exemple purger les radiateurs pour optimiser leur éfficacité ou en ayant un  contrat avec une entreprise agréée pour l’entretien de votre chaudière.

Ces entretiens vous permettent une meilleur sécurité, des économies d’énergie et donc financière.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com

Publicités
 

Panneaux solaires thermiques. janvier 5, 2010

Ce sont des chauffe-eaux solaires, ils sont utilisés comme énergie renouvelable et servent donc à la diminution des gazs à effets de serre. Les panneaux solaires sont une solution techniquement fiable et relativement simple d’installation.

Pour vous donnez une idée des apports que cela peut fournir, 4-5m2 de capteurs thermiques permet la transformation du rayonnement solaire en chaleur et couvre en moyenne 50% des besoins en eau chaude d’une famille de 4 personnes sur l’année. Avec 10 à 20m2 de systèmes solaires combinés permettent une contribution aux besoins de chauffage de 20 à 40%.

Au niveau esthétique, certains capteurs sont conçus comme des éléments de toiture.

Pour l’installation, il faut de préférence les orienter plein sud et avec une inclinaison d’environ 45°. Il est toutefois possible, sans une réduction trop importante des performances, de les orienter sud-est ou sud-ouest, et avec une inclinaison variable de 30 à 60°.

Les besoins en eau chaude ne concordent pas forcément avec sa production, il est nécessaire d’avoir un ballon de stockage bien isolé, avec une source d’énergie d’appoint ( électrique, gaz,…). Il existe toutefois des systèmes appelés planchers solaires directs ( PSD ), qui chauffent directement la dalle à l’aide d’un réseau de tuyaux traversé par un fluide caloporteur qui est chauffé par les panneaux.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com

 

Poêles de masse. décembre 14, 2009

Les poêles de masse sont des poêles à bois. Ils sont caractérisés par leur importante capacité d’accumulation de chaleur, grâce aux matériaux dont ils sont constitués : pierre stéatite ou pierre ollaire, briques réfractaires ou béton, et revêtus d’enuit ou de différentes sortes de faïence.  Ces matériaux sont choisis car ils ont la propriété d’être très dense et donc ils possèdent une masse importante, pouvant aller de 500kg à plusieurs tonnes d’où ce nom de  » poêle de masse ». L’encombrement de ces poêles est aussi importante, car plus il y a de matière plus ils stockent de la chaleur.

Un poêle de masse peut aussi inclure un four de cuisson, une tablette, et bien d’autre chose afin de jouer un rôle dans l’aménagement de la pièce où ils se trouvent. La transmission de chaleur s’éffectue de manière adoucie et sur un temps important, par rayonnement infrarouge. En effectuant une ou deux flambées vives de deux à quatres avec un combustible bien sec suffisent à chauffer une maison entière, avec une autonomie allant de 11 à 24h, et permettant d’avoir une température agréable, sans mouvement d’air ni de température trop élevée par intermittence.

Ils fonctionnent par postcombustion, avec un double foyer fermé pour brûler les gaz dégagés lors des premières combustion, très efficace pour diminuer les cendres et le rejet de particules. Ils se servent d’un système de conduits pour diffusé la chaleur des fumées par conductivité.

Ce système de chauffage est la solution qui apparait comme la plus performante en terme de chauffage au bois, mais cette solution reste très coûteuse. Ces poêles sont conçus pour chauffer toutes la maison, il faut penser à l’agencement des pièces, afin d’avoir une bonne diffusion de chaleur, en particulier pour l’étage. Les poêles de masse sont prévus pour des maisons qui ne sont habités qu’occasionnellement, car ils nécessitent quelques heures avant d’être éfficace.

Maison écologique, Vivien GAUSSIER, https://maisonplanete.wordpress.com